Devenez éco-responsable grâce à lhumaindabord-npdc.fr

Récupérer l'eau de pluie

Récupérer l'eau de pluie pour un usage personnel, notamment pour la maison est autorisé pour quelques usages sanitaires, mais strictement interdit pour la consommation. Il s'agit d'un geste qui vous permettra de bénéficier d'un habitat écologique à l'heure où les ressources disponibles en eau tendent à diminuer. Il existe ainsi deux principaux usages de l'eau de pluie :

- pour la maison : lave-linge (sous condition), lavage des sols, WC ;

- pour le jardin : nettoyage des véhicules, arrosage, appoint d'eau pour la piscine, etc.

Il ne faut surtout pas oublier que l'utilisation de ce type d'eau pour le remplissage complet de votre piscine est fortement déconseillée, notamment pour des raisons sanitaires. Uniquement l'appoint d'eau est possible.

 

Récupérer l'eau de pluie

 

La récupération nécessite des équipements performants, qui ont l'inconvénient d'être un peu onéreux. Il convient également de noter que l'usage pour l'intérieur de la maison nécessite des équipements spécifiques et plus importants que lorsqu'il s'agit d'un usage pour le jardin, essentiellement du fait du système de filtration :

- le raccordement de la cuve aux gouttières ;

- une cuve (de préférence enterrée) de grande contenance : entre 6 000 et 10 000 litres ;

- un système de filtration complet : antibactéries, antiparticules, anti-odeurs, etc. ;

- un système de distribution d'eau de pluie, qui ne dépend pas du réseau d'eau de la ville ;

- une pompe.

Tous ces équipements vous permettront de bénéficier d'un habitat écologique.

 

Qu'en est-il de l'utilisation ?

 

Un système adapté à vos besoins

En mettant un tel système en place, vous pourrez utiliser l'eau de pluie aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, ou si vous le souhaitez uniquement à l'intérieur. Cependant, étant donné qu'il s'agit d'une eau interdite à la consommation, les robinets de distribution d'eau devront porter un pictogramme, ainsi qu'une plaque de signalisation sur laquelle figurera la mention "eau non potable". N'hésitez donc pas à observer ces consignes afin de bénéficier d'un habitat écologique sans danger pour votre entourage.

 

Combien coûte un tel système ?

 

Les prix varient considérablement en fonction de l'usage et du type de systèmes de récupération d'eau. Si l'eau de pluie que vous souhaitez recueillir est destinée à un usage locatif (pour la maison), alors l'installation doit être assez conséquente :

- vraisemblablement 8 à 10 m³ de cuve en moyenne ;

- nécessité d'une cuve enterrée (polyéthylène ou béton) ;

- prévoir 5 à 10 000€ en fonction du volume et de la difficulté de l'installation.

Il convient toutefois de noter qu'il s'agit de prix estimatifs, et non de prix fixes. Vous devez par conséquent solliciter un devis auprès d'un ou de plusieurs (de préférence) spécialistes, afin d'avoir une idée sur le prix et de bien délimiter vos besoins.

N'hésitez pas à cliquer ici pour en savoir plus sur le sujet, afin de bénéficier d'un habitat écologique.

 

 

 

Le puits canadien ou puits provençal

Normes et labels de construction

Tous droits réservés - lhumaindabord-npdc.fr

francoise.sirois@net-c.com